Parlons argent!

Êtes-vous à l’aise de parler d’argent?

En fait, peu de gens le sont, mais j’ai envie d’outrepasser ce petit malaise pour vous aider à comprendre ce qui justifie les tarifs d’une photographe de naissance.

Je vous ai déjà parlé de ce que le service de photographie de naissance englobe. Il ne s’agit effectivement pas que d’appuyer sur un bouton… Être photographe de naissance demande de nombreux sacrifices et malgré tout cela les tarifs ne sont toujours pas justement reconnu.

Je viens tout juste de faire un sondage sur mon compte Instagram afin de savoir combien croyez-vous que les services de photographie de naissance valent et combien seriez-vous prête à payer pour en bénéficier. Ce n’était rien de très scientifique, mais je voulais connaître votre opinion sur la question.

J’ai maintenant envie de prendre le temps de regarder certains chiffres avec vous!

Comment est-ce qu’on établie des tarifs?

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération lorsqu’on établie ses tarifs.

Je vois trop souvent des photographes baser leurs tarifs en fonction de leurs compétiteurs et savez-vous quoi? Il s’agit d’une erreur monumentale!

Et si on commençait par établir le nombre de clients que nous pouvons possiblement prendre par année et le nombre de temps passé avec chacun d’eux?

Je passe en moyenne plus de 35 heures avec chacune des familles que j’accompagne :

5h de rencontre préparatoire et de suivi client
1h de séance grossesse
22h de présence à l’accouchement
6h de post-traitement
5h de déplacement

Et je passe près de 35 heures par mois sur des tâches administratives.

J’ai calculé qu’il est possible de prendre une maximum de 30 clients par année.
Mes tarifs pour une naissance sont de 1 500$.
30 x 1 500 = 45 000$

Mais attention à ne pas oublier de soustraire les dépenses d’entreprise!

Les dépenses d’exploitation, c’est quoi?

Les dépenses d’exploitation sont les frais de gestion d’une entreprise. En gros, c’est les dépenses qu’une entreprise assume pour pouvoir exercer. Ça peut comprendre tout un tas d’affaires.

Pour moi les dépenses annuelles les plus majeures sont les suivantes :

Mes déplacements – 5 000$
Mes sous-traitants – 3 000$
Mes formations – 2 850$
Mon équipement – 1 500$
Mes programmes – 800$
Ma publicité – 750$
Mes assurances professionnelles – 660$
Mes cadeaux de remerciements à mes clients – 600$

Pour un total approximatif de 15 000 $ de dépenses annuelles

Si maintenant on soustrait cela au 45 000$ de revenu annuel de tout à l’heure…
On arrive à un revenu annuel d’approximativement 30 000$

Une collègue photographe m’a récemment écrit en privé pour me dire que l’année dernière, ça lui a coûté de l’argent de travailler.

Oui, oui, vous avez bien lu!

Ça lui a coûté de l’argent de travailler. C’est à dire que ses dépenses d’exploitation étaient plus élevées que ses revenus. Et c’est pourquoi il est important de baser ses tarifs sur des calculs réfléchis et non sur la compétition.

Bien sûr, il faut prendre la valeur du marché en compte, mais si on se fie uniquement à cette variable pour établir nos tarifs, les conséquences seront majeures.

Maude Colin Photographe de naissance

Les conditions de travail

La photographie de naissance vient avec son lot de sacrifices…

Commençons par le fait que nous sommes sur appel pendant 5 semaines! Ça fait une grosse différence en soi et c’est personnellement la partie que je trouve la plus difficile.

Puis, il y a le fait que nous travaillons plusieurs heures d’affilées, souvent la nuit, et dans des conditions plutôt difficile (sans avoir dormi, sans lit et souvent même sans chaise).

Je ne voudrais pas non plus oublier de mentionner le fait que je ne peux occuper aucun autre emploi, ni prendre aucun autre engagement ou responsabilité qui pourrait m’empêcher d’être présente au moment de votre accouchement.

Ne me méprenez pas! J’adore ce que je fais! Mais soyons honnête, il y a des métiers plus faciles et plus payants! On devient photographe de naissance, non pas pour faire de l’argent, mais par amour!

L’amour du métier, l’amour du domaine et l’amour pour les familles qu’on accompagne!

Tout cela pour dire…

Le métier de photographe de naissance n’est pas forcément un métier connu et il y a encore beaucoup de travail à faire pour faire valoir la valeur de nos services, mais j’ai bon espoir que les gens réaliseront très vite tout le travail que cela représente.

Maude Colin Photographe de naissance

Je vous sort encore quelques chiffres…

En Ontario, les services de photographie de naissances sont offerts entre 1500 et 5000$.

La photographe la plus dispendieuse au Canada charge 7 000$
La plus dispendieuse aux États-Unis charge 10 000$
La plus dispendieuse en Australie charge 11 000$

Et si on compare la photographie de naissance à la photographie de mariage…
Qui ont tous les deux pour but d’immortaliser l’un des plus grands moments de vos vies.

Les canadiens investissent en moyenne 17 060$ sur leur mariage.
De ce montant, 2 000 à 6 000$ sont investis pour le photographe.

Mais cela sera sujet d’un prochain article…

Bref, j’ai espoir que le service de photographe de naissance soit un jour reconnu à sa juste valeur!
Et vous?

 

Posted In

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s