Documenter sa grossesse

J’ai rencontré Paulina pour la première fois alors qu’elle en était à peine à 12 semaines de grossesse. Elle avait fait appel à moi pour réaliser une séance photo famille. Je l’ai d’abord connue comme cliente puis, nous sommes bien vite devenue amies.

Lors de notre première rencontre, Paulina m’a confiée qu’elle avait découvert qu’elle était enceinte de son premier coco alors qu’elle avait à peine 19 ans et qu’elle en était déjà à 26 semaines de grossesse! Une annonce qui l’a d’abord beaucoup perturbée, mais qu’elle a su gérer avec brio! Aujourd’hui quand elle m’en parle, je ressens surtout le chagrin des semaines passées sans avoir conscience de la magie qui opérait en elle…

Très tôt, elle m’avait partagé son souhait de documenter cette deuxième grossesse, de faire le plein de souvenirs qu’elle n’avait pas eu la chance de faire la première fois.

Challenge accepted!

J’ai donc eu la chance de réaliser plusieurs séances photos avec elle et sa famille, tout au long de sa grossesse. Cela m’a amené à vivre des moments et des expériences que je n’aurais pas cru vivre un jour dans ma carrière de photographe et que je suis heureuse d’avoir vécus avec elle! J’ai entre autres eu la chance d’apprendre le sexe de leur bébé avant eux, afin de pouvoir leur annoncer!

_DSC2323

Tout au long des 24 dernières semaines, j’ai partagé des moments précieux avec cette belle petite famille et je me suis énormément attachée à eux! Ils ont été là pour moi dans les moments les plus sombres de ma vie. À un moment où je me suis sentie seule et perdue, Paulina a rapidement prit conscience de mon absence sur les réseaux sociaux et m’a contacté pour en savoir plus. Je venais de me séparer et je ne savais pas où aller… C’est sans hésiter que son conjoint et elle m’ont accueillis dans leur maison.

J’ai vu sa bedaine pousser semaine après semaines et mon amour pour cette petite Evelynn qu’ils attendent a grandit en même temps qu’elle.

Ils m’ont tout récemment appris que je serai leur photographe de naissance désignée et alors que je vous écrit ces quelques lignes, je me prépare mentalement à entrer en garde dès demain. Ce sera quelque chose de fort, quelque chose de beau, mais surtout quelque chose de différent pour moi. Je n’ai encore jamais vu naître l’enfant d’une amie.

Evelynn, on est prêts, on t’attends.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s